Les croyances erronées sont toujours présentes, notamment concernant son mode de transmission.
Certains croient encore que la transmission peut de faire via la piqûre d’un moustique, en utilisant les toilettes publiques , même en buvant derrière
une personne séropositive.
Toutefois, 99% des personnes interrogées savent que le virus peut être transmis via les rapports sexuels sans préservatifs ou lors de l’utilisation
d’une seringue déjà utilisée. on peut dire que ces chiffres sont rassurants , cette étude ayant été faite auprès de 8000 franciliens, âgés de 18 à 69 ans.

L’étude révèle également que l’utilisation du préservatif est devenue banalisée pour les trois quart des sondés. ceci est une bonne nouvelle !
Seulement 58% des sondés le considère efficace, effectivement les personnes ont un doute qu’en à sa fiabilité.
Concernant le dépistage, 66% des personnes interrogées déclarent avoir fait au moins un test de dépistage dans leur vie. c’est deux fois plus que dans les années 90,
ce chiffre monte jusqu’à 79% pour les femmes. les réponses vont encore plus loin, 44% estiment que le test de dépistage devrait être obligatoire pour
tout le monde.

Enfin, d’après l’étude le Sida suscite moins de crainte que le cancer, les accidents de la route ou les maladies cardiaques. Les personnes séropositives seraient mieux acceptées puisque 90% des sondés, ne voient aucun inconvénient à travailler, manger ou pratiquer des loisirs ensembles.
Néanmoins, moins de 20% sont prêts a avoir des rapports sexuels protégés avec une personne séropositive.

L’épidémie du sida semble connaître une relative stabilité.Lors des dépistages réalisés en 2010, sur 10800 cas révélés , 6300 personnes ont découvert leur séropositivité !
Le nombre de cas recul d’années en années…….