Parfois les salariés n’ont pas toujours le choix ! Ils sont contraints d’adhérer au contrat groupe de l’entreprise pour laquelle il ou elle travaille.
Toutefois, un contrat individuel est parfois possible.

Quels sont les enjeux d’un contrat collectifs ?
Souvent les contrats collectifs offrent de nombreux avantages : garanties étudiées et bien négociées, les cotisations sont moins importantes que lors d’un contrat individuel (l’entreprise prenant en charge une partie de la cotisation).
Elles présentent des inconvénients, notamment lors de la rupture professionnelle en particulier lors de la retraite. Le contrat étant lié à l’entreprise, vous devez obligatoirement changer de mutuelle et vous ne bénéficiez plus de l’ancienneté.

Quand est-elle obligatoire ?
Le salarié est contraint de prendre la mutuelle d’entreprise, il ne peut pas la refuser. cette adhésion est obligatoire même si le salarié bénéficie déjà d’une couverture complémentaire, en tant qu’ayant droit par exemple.
Elle n’est pas obligatoire quand l’entreprise met en place un contrat unilatéral ou que c’est le comité d’entreprise qui le propose. Dans ces deux cas, l’adhésion est facultative.

Est-ce qu’un contrat individuel est possible ?
En effet, le salarié peut adhérer à une complémentaire santé en plus de celle de l’entreprise, si celui-ci juge qu’elle n’est pas suffisante. On appelle cela la sur-complémentaire.

Que se passe-t-il lors du départ en retraite ?
depuis la loi du 31 décembre 1989, l’assureur doit maintenir les garanties du contrat du candidat à la retraite.
Attention, il faut le faire six mois avant le départ en retraite . Toutefois, le contrat est majoré !

Toutefois, nous vous conseillons de faire jouer la concurrence et de faire des demandes de devis auprès d’autres compagnies d’assurance.
Souvent vous obtiendrez des tarifs de complémentaire santé bien meilleur.
N’hésitez pas à consulter notre site www.labonnemutuelle.fr, vous obtiendrez des offres très rapides