si vous partez dans un pays de l’Union Européenne.
Avant votre départ, procurez-vous le acrte européenne d’assurance maladie (CEAM). Elle vous permettra d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge de vos soins médicaux , selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de votre séjour.

Il faut demander la carte au moins 15 jours avant votre départ, celle-ci se demande auprès de la caisse d’assurance maladie.
elle est valable un an . Elle est individuelle et nominative . Chaque membre de la famille doit avoir la sienne, y compris les enfants de moins de 16 ans.
aucun document à fournir lors de votre demande.

Comment la demander ?
par internet : se connecter sur votre compte ameli, rubrique “mes demandes”
par téléphone : composer le 3646 (appel non surtaxé)
sur place : en se rendant dans l’un des points d’accueil de l’assurance maladie.

si vous n’avez 15 jours, demandez un certificat provisoire de remplacement, valable 3 mois. Il fonctionne de la même manière qu’une carte.

Vous l’avez oublié ou perdue ?
contactez votre caisse d’Assurance maladie en france:
– par internet : sur votre compte ameli
– par téléphone : composez le +33 811 70 36 46

En cas de soins médicaux pendant votre séjour :
Il faut que vous présentiez la carte ou le certificat provisoire. Ainsi vous bénéficiez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation en vigueur:
* soit vous ne faites pas l’avance des frais médicaux
* soit vous faites l’avance et vous vous faites rembourser sur place , par l’organisme du lieu de votre séjour.

Au cas ou vous faites appel à la médecine privée , vous pourrez éventuellement être remboursé à votre retour de France. Dans ce cas , pensez à garder les factures et les justificatifs de paiement et adressez les, accompagnés du formulaire S3125″ Soins reçus à l’étranger” à votre caisse d’assurance maladie.
Vous serez remboursé sur la base des frais réels dna sla limite des dépenses engagées conformément au tarif en vigueur de la Sécurité Sociale.
Vous pouvez également choisir d’être remboursé selon la législation du pays de séjour en le signalant sur le formulaire S3125.