Prise en charge de la cure thermale

Cet article vous a plu ? Partagez-le : ​
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Avant de réserver votre cure thermale, il faut d’abord une prescription de votre médecin traitant et avoir l’une des 12 orientations thérapeutiques prises en charge par l’Assurance Maladie.
Car pour bénéficier du remboursement de la cure thermale, vous devez souffrir d’une maladie chronique. Puis il faut constituer un dossier de prise en charge, à envoyer à la caisse d’Assurance Maladie avec plusieurs justificatifs.

Les affections prises en charge

– affections urinaires et maladies métaboliques
– affections digestives et maladies métaboliques
– maladies cardio-artérielles
– affections psychosomatiques
– neurologie
– affections des muqueuses bucco-linguales
– gynécologie
– dermatologie
– phlébologie
– rhumatologie
– voies respiratoires
– troubles du développement chez l’enfant

Conditions de prise en charge de la cure thermale

– L’établissement thermal doit être agréé et conventionné par l’Assurance Maladie
– Vous bénéficiez d’une seule cure thermale dans la même année civile, pour la même affection
– Dans certaines stations, il est possible de bénéficier de soins pour deux affections thérapeutiques. Votre médecin pourra alors prescrire deux soins pour les deux affections, avec prise en charge, si la station choisie est reconnue dans les deux orientations thérapeutiques
– Le nombre de séances de soins est fixé selon votre pathologie et vous devez en être informé
– La cure doit être réalisée dans l’année civile en cours. Dans le cas d’un accord de prise en charge accordé en fin d’année, la cure pourra être faite au début de l’année suivante. Dans le cas d’accord de prise en charge donné au mois de décembre, la cure pourra être réalisée durant l’année civile suivante.
– La durée d’une cure thermale est fixée à 18 jours de traitements effectifs. Si vous interrompez la cure, cela ne pourra pas donner lieu à aucun remboursement, sauf en cas de raisons médicales ou de force majeure.

Demander une prise en charge

Une fois que votre médecin a établi une prescription et a choisi l’établissement adéquate, vous devez envoyer à votre caisse d’Assurance Maladie :
– le questionnaire de prise en charge dûment complété par votre médecin (avec votre affection et l’établissement choisi)
– la déclaration de ressources
Celle-ci validera votre prise en charge des soins pour une durée maximal de 18 jours.
Cette prise en charge concerne les frais médicaux (le forfait de surveillance médicale et le forfait thermal) sur la base du remboursement des tarifs conventionnels.

Quels sont les frais à ma charge ?

Le reste à charge pour la cure thermale est :
– les indemnités journalières (selon vos conditions de revenus),
– les frais de transport et d’hébergement (selon vos conditions de revenus),
– le ticket modérateur,
– les frais complémentaires,
– les soins de confort effectués en plus des soins prévus dans le forfait thermal,
– le complément tarifaire.

Toutefois si vous avez une affection de longue durée, ou si vous avez été victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, une prise en charge à 100% peut être effective.

Les mutuelles ou les complémentaires santé peuvent prendre en charge le ticket modérateur, le complément tarifaire et parfois le transport et l’hébergement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre compagnie !

Et si vous changiez de mutuelle santé ?

DEVIS GRATUIT ET EN QUELQUES MINUTES !

Cet article vous a plu ? Partagez-le :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin