Quels sont les différents types de régimes de protection obligatoire ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le : ​
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’Assurance maladie est divisée en plusieurs régimes obligatoires, selon la situation professionnelle des assurés.
Il existe donc le régime général et des régimes spéciaux.

  • Le régime général

    Il est le plus répandu en France, avec plus de 80% des assurés : salariés du privé et leurs ayants droit, bénéficiaires de la CMU, allocataires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH).
  • Le RSI : Régime Social des indépendants

    Ce régime concerne les travailleurs non-salariés comme les professions libérales, les chefs d’entreprise, les commerçants et artisans non salariés, etc.
    S’ils sont considérés comme conjoints collaborateurs, les conjoints de ces travailleurs peuvent être eux aussi couverts par ce régime.
    En revanche, ce régime ne concerne pas les agriculteurs.

    Les professions libérales (telles que médecins, infirmiers, kinés, vétérinaires, pharmaciens, notaires, architectes, ostéopathes, etc.) sont affiliées au RSI en santé, mais en ce qui concerne la branche vieillesse, celle-ci est confiée à la CNAVPL et à la CNBF pour les avocats.
  • La Mutualité sociale agricole (MSA)

    Ce régime couvre les agriculteurs pour la branche santé, retraite et maternité des agriculteurs, avec des remboursements sont équivalents à ceux du régime général.
  • Les régimes spéciaux :

    Alsace Moselle : bien que les cotisations soient plus élevées, les prises en charge sont plus avantageuses pour les habitants de ces départements. Ainsi par exemple, l’hospitalisation est prise en charge à 100% et les médicaments sont mieux remboursés.

    Certaines professions bénéficient d’un régime spécial, du fait de leur métier et de ses spécificités. Exemple : les militaires, les fonctionnaires, les magistrats, les ministres du culte, les agents de la RATP et de la SNCF, etc.

Et si vous changiez de mutuelle santé ?

DEVIS GRATUIT ET EN QUELQUES MINUTES !

Cet article vous a plu ? Partagez-le :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin